La prévention contre les vrillettes du bois

Certains gestes simples permettent de vous prémunir contre la venue et le développement des vrillettes du bois dans votre habitat, vous devrez si possible :

  • maîtriser l’humidité générale de votre logement, il doit se stabiliser en dessous des 20%,
  • éviter toute infiltration d’humidité comme des fuites, dégâts des eaux, problèmes de canalisation,
  • empêcher le développement des champignons et des moisissures,
  • limiter la température pendant la saison hivernale, il ne faut pas surchauffer votre intérieur,
  • vérifier régulièrement vos bois, charpentes, planchers, meubles et objets de bois anciens,
  • inspecter les livres et la bibliothèque.

Au moindre signe de présence de vrillettes, il vous faudra prendre les mesures de traitement préventif. Il peut s'agir d'une action insecticide de nature professionnel ou de remèdes traditionnels plus ou moins efficaces.

 

Les remèdes simples pour lutter contre la vrillette

Les remèdes ainsi énumérés sont parfois issus de croyance populaire. Ils sont donnés à titre indicatif et ne seront pas forcément plus efficaces ni plus respectueux de l'environnement qu'un produit breveté professionnel de type biocide. Ils ne peuvent en aucun cas se substituer à l'avis d'un spécialiste des nuisibles.

Pour une plus grande efficacité , il convient toujours de dépoussiérer le bois à traiter. Les peintures, les vernis ou les laques doivent être supprimés par ponçage afin que les produits puissent agir au mieux. Vous pouvez intervenir sur vos bois avec :

  • de l'eau de javel ;

en injection à l'aide d'une seringue dans les orifices laissés par les vrillettes du bois. Cette méthode semble efficace peut également éclaircir le bois.

  • de l'huile de lin ;

en comblant les trous avec cette huile, vous pouvez empêcher les insectes de s’y loger.

  • de l'huile essentielle d’eucalyptus ;

en badigeonnant de l'essence d’eucalyptus sur la surface du bois vous agissez de manière préventive et en injection dans les trous des vrillettes vous pouvez intervenir de manière curative. En effet, l'eucalyptus est connu pour son pouvoir antibactérien et insecticide.

  • de l’oignon ;

ce remède de croyance populaire consiste à frotter les parties du bois d'un meuble endommagé avec un demi-oignon ou avec du jus d'oignon avec une brosse pour pénétrer au mieux dans le bois et des interstices. Appauvrissez ensuite le meuble en oxygène pendant 48 à 72h en le mettant sous plastique étirable.

  • un mélange de lavande et de vinaigre ;

l'alliance d'1 litre d’eau, de 250ml de vinaigre blanc et 2 cuillères à soupe de fleurs de lavande dans une bouteille que l'on laisse macérer pendant 24h est un remède plus ou moins efficace pour prévenir de la présence des vrillettes du bois. On appliquera ensuite avec un chiffon imbibé de ce mélange sur le bois à protéger. L'efficacité sur des bois infestés ne semble pas avoir été prouvée.

 

Dans la lutte contre les vrillettes du bois

On sait, par exemple, que :

  • Le cirage et le vernis des meubles plusieurs fois par an, a un effet préventif sur les vrillettes du bois. La peinture des poutres est également un barrage très efficace.
  • Certaines huiles essentielles comme l'eucalyptus, la lavande, les agrumes, le cèdre ont un effet répulsif des vrillettes du bois.
  • Des sachets de lavande dans les armoires réduisent également l'installation des vrillettes.
  • La surgélation ou un passage au congélateur détruit les larves des vrillettes présentes dans le bois.
  • Des pièges lumineux à ultraviolets existent pour capturer les adultes au moment de la reproduction.
  • De nombreux traitements chimiques existent mais ne sont pas toujours compatibles avec les lieux de vie en raison de leurs toxicités.

 

Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...